Quand la Terre nous invite à la Paix

En écho au post précédent, je suis tombé (ici) sur cette merveille :

avec la légende suivante : « Cette année, les pluies qui se sont abattues au printemps sur la province de Jawzjan, dans le nord de l’Afghanistan, à l’ouest de la grande ville de Mazar-e Charif, ont permis la floraison de millions de coquelicots et autres fleurs sauvages à la frontière avec le Turkménistan. Une manne d’une beauté à couper le souffle qui prédit aux agriculteurs des vallées une belle récolte. À l’image de ce paysan qui inspecte lentement ses champs. Un îlot de paix aussi puisque la province de Jawzjan n’est pas l’un des terrains habituels de l’insurrection menée par les talibans, chassés du pouvoir à la fin 2001, qui est active essentiellement dans l’est et dans le sud du pays. (Zabi/Xinhua/Xinhua Press/Corbis) »

Voilà.

Tandis que nous nous battons dans la violence la plus extrême pour déterminer qui jouira sans entrave des fruits dérisoires de la domination de l’homme sur l’homme (et souvent hélas, surtout dans ce contexte, de l’homme sur la femme !), tandis que nous conspirons sans cesse contre nous-mêmes pour fuir la connaissance et imposer la division au cœur même de l’humanité, niant ainsi ce qui en constitue l’essence même, tandis que nous nous enfermons dans les tranchées profondes de l’ignorance et de la malveillance, dans la vallée d’à côté, la Terre nous fait don de sa grâce et de sa légèreté, offrant une fois de plus à nos cœurs une leçon de bonté, de splendeur et d’harmonie.

Saurons-nous l’entendre ? Et répondre !

Merci la Terre, merci pour la beauté !

ET

Bonne fête, la Terre !

Ce blog évoque de temps à autre quelques merveilles de l’univers, et la perspective d’Orion n’est jamais très éloignée de ces pages, mais en ce 22 avril, « jour de la Terre », je tenais à rendre un hommage plein de gratitude à la plus belle de toutes les merveilles : la Terre !

Il est bon et souvent instructif de contempler l’univers, mais comme le rappelle Albert Jacquard, « le véritable espoir n’est pas dans la fuite, mais dans la réalisation par les hommes d’une structure humaine aussi proche que possible d’un idéal qu’ils auront choisi eux-mêmes […] Les vains efforts que l’on consacrera à aller sur une éventuelle planète seront du temps perdu pour la réalisation d’une humanité libérée. Libérée, non pas au sens de l’espace où elle peut vivre, mais au sens du rapport entre tous les humains. » (cf. interview ici). Et comme l’exalte souvent avec une pénétration bienveillante la si précieuse « femme aux semelles de vent« , on ne saurait concevoir plus beau vaisseau spatial que la Terre, ce paradis vivant qui sut si bien accueillir la vie et la faire prospérer, et qui accueille aujourd’hui avec tant de beauté les serviteurs passagers de la vie que nous sommes (ou que nous devrions être !).

Qu’elle est belle, notre Terre, porteuse de vie, de conscience et d’humanité !
(Pourvu que nous soyons vivants, conscients et humains… Nous lui devons bien ça !)

Alors merci, Terre nourricière !
Merci pour la richesse et la beauté grâcieuse de ton écosystème incomparable.
Puissions-nous accepter avec reconnaissance ton inestimable offrande, et ne pas négliger notre devoir élémentaire : te préserver, nous préserver !

(Cette affiche, éditée en 1990, fait partie d’une des nombreuses actions de l’association « Les Humains Associés », qui ont beaucoup œuvré, entre autres, pour la Journée de la Terre : si vous ne connaissez pas encore cette association, je vous recommande vivement son site et l’ensemble de son univers, particulièrement précieux par les temps qui courent…)

Bonne fête à la Terre et à tous !

ET

Comprendre, ou se méprendre…

plume

Au fil de discussions diverses avec des étudiants comme avec des collègues chercheurs, je me rends compte de la progression inquiétante d’une conception de la Physique très réductrice, ornementée de l’apparat flatteur d’un point de vue philosophique « progressiste » – le positivisme –, mais qui me semble être plutôt l’expression paresseuse d’un renoncement, d’un recul de l’aspiration humaine pour la connaissance.

Selon ce point de vue, le but et l’intérêt de la Physique serait : 1) de rendre compte des phénomènes observés, 2) de faire des prédictions exactes sur le comportement de la réalité physique ou quant au résultat d’expériences effectives, et 3) euh… c’est tout !
Toute autre prétention serait ignorante, grossière et archaïque.

Je ne crois pas à ce positivisme naïf, qui n’est d’ailleurs pas celui qui alimente bien plus subtilement la philosophie (je me souviens en particulier de la lecture très enrichissante qu’a pu faire Dominique Lecourt d’Auguste Comte, par exemple, montrant bien le fossé entre sa pensée et la récupération simpliste qui en est faite ici ou là).

Je ne crois pas une seconde que ce soit la simple volonté d’expliquer les phénomènes, encore moins de les prédire, qui motive les scientifiques, et les physiciens en particulier – à moins qu’ils n’aient vraiment fini par s’aliéner eux-mêmes ! Plus précisément, je ferais la distinction entre la volonté d’expliquer tel ou tel phénomène, et la volonté d’explique les phénomènes, et je dirais même la volonté d’expliquer le phénomène « phénomène », c’est-à-dire le fait qu’il y ait quelque chose comme des « phénomènes », disons la « phénoménalité du monde ».

Il y a nombre de phénomènes spécifiques que nous n’avons manifestement que faire de décrire, tandis que d’autres, infimes en apparence, voire sans incidence sur notre vie quotidienne, retiennent l’attention des chercheurs de toute sensibilité depuis des millénaires. Pourquoi, sinon parce qu’ils pressentent que ces phénomènes sont susceptibles de fournir des clés sur la structure, l’architecture intime et finalement la nature du monde physique, ou de la pensée, ou de la conscience, ou du réel ? Ce qui est visé est bien plus vaste et plus profond que l’explication descriptive et que la prédiction des phénomènes.

Si l’on prend l’exemple du comportement d’une plume dans le vent, le physicien n’a que faire de décrire et d’expliquer son mouvement exact – et, de fait, il ne saurait pas le faire ! Mais plusieurs éléments qui entrent en jeu dans ce phénomène l’intéréssent néanmoins : par exemple, que l’air invisible est constitué de matière analogue à la plume, que ses molécules sont en mouvement permanent, formant une phase fluide présentant telles ou telles propriétés génériques, que les collisions microscopiques se traduisent macroscopiquement par des forces effectives de pression, qu’il y a en réalité un lien très simple entre les caractéristiques locales et globales, que la pression, la vitesse d’écoulement, la température, etc., sont reliées d’une certaine manière qui ne diffère en rien de celle qui commande l’action mécanique la plus simple (disons la chute d’une pomme sur la tête de Newton), que la plume elle-même évolue selon un mouvement général et universel, qui nous dit quelque chose sur la structure de l’espace et du temps, sur la nature de la réalité physique, etc. Et puis, s’il est un tant soit peu philosophe et poète, il verra dans ce mouvement erratique l’opportunité d’un questionnement renouvelé sur le déterminisme et la liberté, sur le chaos déterministe, sur la possibilité de traduire une infime action locale, à la limite de ce qui serait un déterminisme stricte dans le cadre de la physique classique, en un mouvement macroscopique complexe ou ordonné, l’occasion d’une réflexion sur la nature de la volonté, sur ce que signifie « être animé », etc., etc.

Comme le poète, le physicien ne veut pas comprendre tel phénomène en un sens purement descriptif et pour ainsi dire maniaque, il veut en saisir le principe, s’en faire l’intime, l’habiter, le reconnaître dans sa vitalité, en capter le message, ne plus y être étranger, y participer, en quelque sorte, pour finalement participer au monde, en intelligence.

Je ne crois pas du tout que la description d’un phénomène particulier comme succession d’implications logiques intéresse véritablement les esprits éprits de connaissance, ou alors comme prélude à autre chose. Ce sont les principes sous-jacents qu’ils visent, et cela dans le but d’approcher la nature du monde et de la réalité. Si le phénomène de la gravitation était pleinement compris, qu’aurions-nous à tirer de l’explication de la chute de telle pomme ou du mouvement de telle étoile autour de sa compagne, dont nous ignorons même l’existence ?

Quant à faire des prédictions sur la réalité physique, ce peut être en effet un objectif pratique dans certains cas précis, mais ce n’est pas un but en soi. Il y a tant de choses que nous ne savons pas prédire, et que nous ne songeons même pas à essayer de prédire !

Qui peut raisonnablement affirmer que si l’humanité avait accès à une machine infaillible donnant la réponse exacte à toute question qui lui serait posée quant au résultat d’une expérience ou d’une opération – la machine à prédire ultime, l’oracle universel, en somme –, elle cesserait toute activité scientifique ?

D’ailleurs, les théories physiques actuelles, qu’elles soient quantiques ou relativistes, sont précises au point qu’aucune expérience n’a jamais pu les prendre en défaut : toutes les prédictions qui en sont tirées ont toujours été vérifiées aussi parfaitement que les moyens d’expérimentation nous permettent de le faire. S’arrête-t-on pour autant de chercher ? Bien au contraire : nous tentons par tous les moyens de produire et d’observer des phénomènes dont nous serions incapables de rendre compte ! Pourquoi donc ? Précisément parce que ces théories nous permettent de prédire des phénomènes, mais pas de les comprendre, et que nous ne nous satisfaisons pas de décrire ce que nous voyons : nous nous servons de ce que nous voyons pour comprendre la nature du monde, et non de notre compréhension du monde pour décrire ce que nous voyons ! Nous voulons voir ce qui nous est encore invisible, afin de comprendre ce qui nous est aujourd’hui incompréhensible.

La description du monde dont nous disposons actuellement permet des prédictions correctes, mais nous savons, du fait de son inconsistence interne, qu’elle ne se rapporte pas fidèlement à « la réalité », quelle que soit la profondeur ontologique qu’on accorde à ce terme.

Réduire la Physique à un jeu de recettes aveugles et opérationnelles, c’est l’asservir à un utilitarisme aléniant et délétère, et c’est finalement renoncer à la connaissance, qui ne peut qu’inclure, au titre même de la connaissance du monde, la connaissance de soi (et donc de la conscience qui fait des phénomènes physiques eux-mêmes des éléments de la rationalité) et la question fondamentale du réel et de ce que peut bien recouvrir une telle notion, dans les différents contextes où elle peut se poser.

Il se peut que le réel se réduise in fine au connaissable, voire à l’expérimentable, mais un tel point de vue ne peut pas être un simple postulat ou un positionnement méthodologique pratique : il doit être lui-même un objet de connaissance.

Non, je ne fais pas grève

Dites, vous l’avez vue, ce soir, la Lune ?

Accent infime et sûr, suspendu dans le soir aigu, au bleu dense et profond que l’hiver seul sécrète avec une telle pureté…

Cette Lune inclinée vers l’orient zénithal, et comme prête à recueillir une Vénus énamourée, ou bien venant de la laisser filer au gré du vent clair de l’éther, comme un bouton d’or envolé soudain dans la brise, par la grâce d’une main entrouverte…

Merci l’azur !

Hmm.
Bon, alors, cette grève ? Eh bien oui, voyons, « la » grève… Celle des enseignants-chercheurs et de tous les personnels des universités.
Je la fais ou je ne la fais pas ?
« Le cours de demain sera-t-il assuré ? », m’ont demandé hier un certain nombre d’étudiants prêts à risquer de perdre des heures dans les transports fortement perturbés de ce jour pour venir se renseigner sur la manière dont Galilée, Newton et consorts ont su formaliser notre intuition mécaniste du monde physique pour en élucider la forme et la nature, pour voir plus clair dans la complexité apparente du monde et mettre en lumière l’essentiel, le fondement de la réalité physique.

« Le cours de demain sera-t-il assuré ? » La réponse est « oui », bien sûr !

Quand il s’agit de « sauver le savoir » (cf. banderolle sur l’esplanade de Paris 7), assurer les cours me paraît la première des actions positives.

Je sais, ce n’est pas bien, il faut être solidaire, penser aux conséquences potentiellement désastreuses, villipender cette terrible loi qui donne aux universités une bien trop dangereuse liberté, qui – la nature humaine étant ce qu’elle est – conduira nécessairement à toutes sortes d’abus, de complots, d’injustices, de copinage, de mandarinat.

Surtout, pas de liberté, pas de souplesse, pas d’adaptation, pas de service modulable en fonction des circonstances ! Pas question de toucher au fameux « statut » (à moins que ce ne soit… une statue ?).

D’accord. C’est dangereux. La vie est dangereuse, la liberté est dangereuse, la responsabilité est dangereuse. Mais… et si nous saisissions l’occasion pour grandir un peu, pour prendre en main, en responsabilité, la part de vie qui incombe et, dans le contexte limité de l’université, l’accroissement de la connaissance, son organisation et sa transmission ? Puisque nous sommes conscients des dangers importants, voire redoutables, qu’un mauvais usage de la liberté pourrait faire courir aux activités essentielles que sont l’éducation et l’édification d’une culture ouverte, créative et équilibrée, orientée vers la connaissance dans sa plus grande généralité (connaissance de soi, de « l’autre », du monde, de la vie, de la pensée…), puisque nous sommes conscients de l’importance des enjeux pour la société et pour les citoyens qui la composent, pourquoi ne pas réfléchir à la manière de nous en prémunir, dans un cadre de liberté accrue qui, s’il apporte des risques, apporte aussi des opportunités formidables ?

Non ! Pas question ! Retrait de la loi, camouflet pour le pouvoir indigne, et retour au statut initial. Point final.

Je conviens que les risques sont grands ! Il faudrait être bien naïf pour ne pas redouter les dérives stupéfiantes que l’on voit rapidement se mettre en place chaque fois qu’une liberté insuffisamment encadrée est rendue accessible aux citoyens que nous sommes… Ceux qui en font l’usage le plus large et plus insistant sont rarement ceux dont les perspectives et les visées sont les plus universelles et les plus désintéressées. Et quand on voit comment fonctionnent certains conseils scientifiques et pédagogiques ou certaines instances au pouvoir assez limité, on se dit en effet, qu’un temps de réflexion et de préparation serait le bienvenu avant d’envisager un avenir plus ouvert…

Mais enfin, la chance nous est donnée : saisissons-là !

N’est-ce pas cela, devenir adulte : sortir de son périmètre encadré, balisé, et s’aventurer dans le monde sans le garde-fou protecteur des interdits et des usages éprouvés, assumer finalement les conditions de son évolution ? Lorsque la cage s’ouvre, il y a les oiseaux qui s’envolent à la découverte du monde, et ceux qui restent derrière les barreaux, satisfaits d’une nourriture chaque jour assurée.

Si la liberté nous effraie, c’est souvent à bon droit, mais je ne saurais pour autant y renoncer. C’est à nous, qui tentons de faire vivre une vieille utopie de la connaissance, une Université rêvée (hélas inexistante, comme beaucoup semblent l’oublier !), de réfléchir à la manière d’encadrer intelligemment la liberté qui nous est offerte. On me dit que c’est impossible, qu’il vaut mieux verrouiller les rouages, de peur qu’ils ne s’emballent. Eh bien tant pis, prenons le risque. N’est-il pas préférable d’échouer dans la responsabilité que de s’enliser dans le statu quo suranné ? Au moins, nous saurons où nous en sommes.

Alors bien sûr, il y a l’argument de repli : « un changement, oui, mais pas celui-là » ! Et pourtant… Le changement qui permet à chaque université de choisir collectivement son propre changement, ce changement-là, très franchement, ne me paraît pas le pire des changements. À moins que nous n’ayons peur de nous-mêmes. Mais, si c’est le cas, ayons l’humilité de l’admettre et cessons d’entretenir l’illusion collective d’une université habitée par l’universalisme et l’idéal de la sagesse. Remettons sur le métier l’ouvrage, et commençons à construire. L’occasion nous en est donnée. Saisons-là !

Alors, non, je ne fais pas grève. À l’adresse de mes collègues : je souhaiterais qu’on puisse réfléchir ensemble à la manière d’éviter les réels écueils qui se profilent en effet en marge de ces lois et décrets nouveaux. Je souhaiterais qu’on prépare avec vigilance les cadres nouveaux qui seront nécessaires à l’exploration raisonnée de notre nouvel espace de liberté, en gardant l’esprit fixé sur la mission que la société nous confie et que nous sommes si heureux d’accepter. Mais cela n’aura pas lieu. Le mot d’ordre ne le permet pas. Pas de discussion, pas de prise en main responsable de notre liberté. Nous aurons tout de même ces nouveaux dispositifs, au bout du compte (sauf recul gouvernemental peu probable), et n’ayant pas préparé nos propres garde-fous, nous aurons aussi leurs effets pervers. Chacun pourra alors clamer qu’il l’avait bien dit. Dommage pour nous tous et pour l’Université…

Quoi qu’il en soit, faire la grève de l’enseignement, non merci ! La possibilité de transmettre des connaissances est une véritable chance. Étudier, évoluer, échanger dans un contexte de connaissance reste le moyen le plus sûr de préserver cette utopie humaine fondamentale qu’a incarné un jour une certaine Université. Aurions-nous si peu d’imagination qu’il nous faille absolument cesser d’enseigner pour faire avancer les conditions d’élaboration et de transmission du savoir ?

Au fait, avons-nous vraiment pris la mesure de l’état du monde, des changements et bouleversements en cours, de l’état de la planète et des conditions de vie de l’immense majorité de ses habitants ? Tenez, comme ça, en passant, je viens de lire ceci… Nous savons tous que ce monde se meurt, et c’est tant mieux ! Un autre monde est possible. Et nous pouvons lui donner vie.

Mais je sais que nous sommes d’accord sur le diagnostique. Sur le remède, dans l’environnement de l’université, il semblerait que non… Mais peut-être est-ce après tout marginal. Hélas !

Tout de même, les grèves de la transmission du savoir, sur Orion, on ne comprend pas trop…
Et puis, quand je vois le ciel ce soir, je me dis que…

Les grèves que le soir chérit sont celles bordant l’azur de l’océan cosmique…

ET

Mansour Rahbani : pour la musique et la grâce

J’ai appris avant-hier que Mansour Rabhani avait quitté notre dimension spatio-temporelle, souvent désaccordée hélas !, pour faire vibrer ailleurs son âme musicale.

À vrai dire, je ne connais la musique des frères Rahbani (Mansour et Assi) qu’à travers les chants qu’ils ont écrits et composés pour Fairuz, dont j’ai toujours admiré la richesse magique de la voix et la délicatesse du chant. Les spécialistes s’accordent à dire que, avec elle, les frères Rabhani ont révolutionné la musique libanaise. Je n’ai pas la culture musicale pour en juger, mais j’ai toujours tant aimé la musique de Fairuz que je voulais saluer, en passant, la mémoire de Mansour Rahbani et de son frère Assi (qui était, soit dit en passant, le mari de Fairuz et qui est décédé il y a une vingtaine années). Je ne comprends malheureusement pas les paroles (souvent des poèmes écrits par les frères Rahbani), mais les mélodies qu’ils ont composées et les orchestrations qu’ils ont développées pour elle sont parfois d’une telle limpidité que la Grâce prend corps dans le chant et suspend l’âme émerveillée des auditeurs. (Je ne saurais oublier ce soir de juin 2002 où j’ai pu assister, salle Pleyel, à l’un des extrêmement rares concerts de Fairuz à Paris !)

Je me permets de vous en proposer ici un exemple. Cette chanson m’avait beaucoup touché à l’époque où je l’ai décourverte, même si je ne ne comprends pas le texte. Apparemment, il est question du retour vers le lieu aimé: « Nous retournerons vers notre village un jour… ». Mais sans doute faut-il aussi y voir l’évocation d’une forme de retour plus mystique, vers l’essence…

Si un lecteur peut percevoir les subtilités du texte et nous en indiquer une traduction, je suis intéressé 😉

En attendant, voici une tentative de traduction d’un passage, via l’anglais, donc sans doute _très_ approximative :

Là-bas, par les collines, il y a des pentes
qui sommeillent et s’éveillent à notre engagement,
et des gens qui aiment,
leurs jours étant une sérénité d’attente et de chant triste
Des prés avec des saules jusqu’à perte de vue,
Se penchant sur chaque ruisseau
Tandis que
dans leur ombre les après-midi boivent
Le parfum de la sérénité et la clarté du bonheur

Magnifique…
Merci pour la musique !
ET

Blanc, comme une année de clarté retrouvée !

Blanc
Comme le souvenir des joncs près du lac
Un matin d’hiver calme où les cygnes ont dansé
À Coole pour l’enfant sage et comblé dans la brume
Blanche de neige, que le songe a semée
Où sont-ils ces oiseaux de l’âme affleurés
Caressant l’onde à peine d’un ciel ignoré
Ô secret de l’espace
Ô libre vérité d’où leurs ailes fugaces
Emportent des ballets palmés
Soufflées d’entre les joncs blanchis

Dans le souvenir de l’enfant élégiaque
Parlant aux cygnes, j’ai laissé
Quelques questions au bord du lac

Bonne année à tous !

E.T.

PS: ce matin, Paris s’est réveillée blanche de neige. Douce merveille, intime alchimie. Que cette année nouvelle apporte à chacun la douceur, la grâce et la beauté !

Le rap du LHC : les paroles !

L’attente a sans doute été insoutenable… voici enfin une (tentative de) traduction des paroles du désormais fameux rap du LHC, qui faisait l’objet de mon précédent post (je sais, c’était il y a presque un mois, mais c’est le rythme normal de mes publications sur ce blog, non ? 😉 ).

Pour info, ALICE, ATLAS et CMS sont les noms des principaux détecteurs de particules qui vont analyser les collisions à haute énergie qui auront lieu au LHC (cf. post précédent).
Les paroles sont de Katherine McAlpine, alias alpinekat (lire par exemple une interview ici).

Yoh! Il n’y a rien à ajouter…

Le rap du LHC

27 kilomètres
de tunnels souterrains
conçus pour envoyer
des protons dans un cercle
traversant la Suisse et la France.
60 nations contribuent
au progrès de la science.

Deux faisceaux de protons
tournent en rond
à travers l’anneau qui les guide,
jusqu’à ce qu’ils soient amenés à entrer en collision
au cœur des détecteurs

et toute cette énergie emmagasinée
dans aussi peu d’espace
devient de la masse :
des particules créées à partir du vide

et alors…

Refrain :
Le LHCb voit où est passée l’antimatière.
ALICE regarde les collisions entre des ions de plomb.
CMS et ATLAS sont assez semblables:
ils sont en quête de toute nouvelle particule qu’ils puissent trouver

Le LHC accélère
les protons et le plomb
et ce qu’ils vont découvrir
vous bouleversera les neurones !


On voit des astéroïdes,
des planètes,
des étoiles en abondance,
nous savons que des trous noirs
se trouvent au cœur de chaque galaxie.
Mais même toute cette matière
ne peut pas expliquer
ce qui maintient
toutes ces étoiles ensemble.
Il y a quelque chose en plus…
Cette matière noire n’interagit
que par la gravité,
alors comment voulez-vous attraper une particule
qu’il est impossible de voir ?

Ramenez tout ça à la conservation de l’énergie
et les particules apparaîtront
aussi clairement que possible :
vous voyez des particules se propager
sous forme de jets,
mais vous remarquez qu’il n’y a rien
qui se propage de l’autre côté.
Vous vous dites : « ma loi est prise en défaut,
ça n’a aucun sens !
Il doit y avoir une autre particule
qui contrebalance. »
Et c’est peut-être la matière noire.
Et pour la première fois,
nous avons un aperçu
de ce qui doit constituer
l’essentiel de l’univers connu.

Parce que…

Refrain :
Le LHCb voit où est passée l’antimatière.
ALICE regarde les collisions entre des ions de plomb.
CMS et ATLAS sont assez semblables :
ils sont en quête de toute nouvelle particule qu’ils puissent trouver.

L’antimatière est un peu comme
le jumeau diabolique de la matière.
Parce que, mises à part la charge
et l’orientation du spin,
tout est identique
pour une particule et son anti-soi.
Mais vous ne pouvez pas stocker
une antiparticule sur une étagère,
car lorsqu’elle rencontre sa jumelle normale,
elles s’annihilent toutes les deux.
La matière se transforme en énergie,
et ensuite, elle se disperse.

Quand de la matière est créée
à partir d’énergie,
que va-t-il se passer au juste au LHC ?
Vous obtenez de la matière et de l’antimatière
en quantités égales,
et ils vont essayer de ramener tout cela
au commencement de l’univers :
le Big Bang.
À ce moment-là quand toute la matière a explosé,
la part d’antimatière a dû se dégrader
d’une façon ou d’une autre,
car quand on regarde autour de nous
la matière abonde,
mais pas moyen de trouver l’antimatière !

C’est pourquoi…

Refrain:
Le LHCb voit où est passée l’antimatière.
ALICE regarde les collisions entre des ions de plomb.
CMS et ATLAS sont assez semblables:
ils sont en quête de toute nouvelle particule qu’ils puissent trouver

Le LHC accélère
les protons et le plomb
et ce qu’ils vont découvrir
vous bouleversera les neurones !

Le boson de Higgs : c’est de lui
que tout le monde parle,
et c’est la chose que cette machine
va clarifier à coup sûr.

Si le Higgs existe,
on le verra tout de suite.
Et s’il n’existe pas,
les scientifiques diront finalement :
« Il n’y a pas de Higgs !
Il nous faut une nouvelle physique
pour expliquer pourquoi
les choses ont une masse !
Il y a quelque chose qui cloche
dans notre Modèle Standard ! »

Mais le Higgs,
je n’ai toujours pas dit ce qu’il faisait.
On pense que si les particules
ont une masse,
c’est parce qu’il existe
ce champ de Higgs,
qui s’étend à travers tout l’espace,
et que certaines particules ralentissent
alors que d’autres filent tout droit à travers,
comme le photon :
il n’a pas de masse,
mais quelque chose de lourd,
comme le quark top,
se traîne le … (!)

Et le Higgs est un boson,
qui véhicule une force,
et fait que les particules prennent leurs instructions
auprès du champ qui en est la source.

Ils vont le détecter…

Refrain :
Quand le LHCb voit où est passée l’antimatière,
ALICE regarde les collisions entre des ions de plomb.
CMS et ATLAS sont assez semblables:
ils sont en quête de toute nouvelle particule qu’ils puissent trouver.

Bon, certains d’entre vous pourraient penser
que la gravité est très forte,
car lorsque vous tombez de vélo,
il n’y en a pas pour longtemps
avant que vous ne heurtiez le sol
et disiez : « Dang, ça fait mal ! »
Mais si vous pensez que la force est puissante,
vous vous trompez.

Voyez-vous, la gravité
est plus faible que faible.
Et la raison à cela est quelque chose
que de nombreux scientifiques recherchent.
Ils pensent aux dimensions.
Nous vivons dans 3 dimensions seulement,
mais peut-être y en a-t-il d’autres
qui sont simplement trop petites
pour être visibles.
C’est dans ces dimensions
que la gravité s’étend,
ce qui la fait paraître plus faible
ici, de nôtre côté.
Et ces dimensions sont enroulées,
bouclées si finement,
qu’elles ne vous affectent pas
dans votre vie quotidienne.
Mais si vous étiez aussi petit
qu’un graviton,
vous pourriez entrer dans ces dimensions,
et y errer à votre guise.

Et ils vous trouveraient…

Refrain:
Si le LHCb voit où est passée l’antimatière,
ALICE regarde les collisions entre des ions de plomb.
CMS et ATLAS sont assez semblables:
ils sont en quête de toute nouvelle particule qu’ils puissent trouver

Le LHC accélère
les protons et le plomb
et ce qu’ils vont découvrir
vous bouleversera les neurones !

Phentermine 37.5 Pills
Phentermine Prescription Diet Pills Phentermine Com
Keyword Phentermine
Mcdonough Georgia Phentermine
Actos Phentermine Imitrex
Phentermine Mail Order Canada
Phentermine 37.5 Mg Without Script
Cheapest 37.5 Phentermine Online Without Prescription
Atenolol And Phentermine Interactions
Phentermine In Nursing
Can You Buy Real Phentermine Online
Phentermine 37.5mg Tabs
Buy Phentermine Cod Pharmacy You
Meds Phentermine Viagra
Buy Cheap Phentermine 37.5
Discount Phentermine Phentermine Purchase Phentermine Adipex
Can Phentermine Alter A Pregnancy Test
Ordering Guaranteed Lowest Prices Phentermine
Compare Prices Phentermine
Non Perscription Cheap Phentermine
Snort Phentermine Phentermine
Phentermine Not Phentramine Not Phentramine
Buy Phentermine Online Cod Cheap
Phentermine Cialis Tramadol Effexor Celebrex Lexapro
Phentermine Capsules
Mexican Pharmacy Phentermine Purephentermine
Drugstore Phentermine Online
Guaranteed Overnight Phentermine
Adipex P Phentermine Hydrochloride
Cheap 37.5mg Phentermine With No Prescription
Phentermine Cs 37.5mg
Phentermine Safe Place To Buy
Good Trusted Site For Phentermine
Phentermine Sell
Phentermine Without Prescription Free Shipping
Phentermine Message Board Ezboard Com
Phentermine Us Pharmacies
Phentermine 180 Tablets
Online Orcer Phentermine
Purchase Phentermine Without Rx
Phentermine Safe Secure Online Shopping
37.5mg 90ct Phentermine
No Script Online Phentermine
Phentermine Blue Clear 30mg
Phentermine Xenical Diet Pill
Buy Cheap Phentermine Phentermine Hydrochloride
Phentermine Order Cash On Delivery
Phentermine Vs Sibutronimine Hydrochloride Monohydrate
Fastest Phentermine Delivery No Prescription
Ionamin Vs Phentermine
90 Cod Count Day Phentermine
Phentermine Us Pharmacy Online Consultation
Phentermine Forums And Ch
Phentermine Online No Prescription Online Pharmacy
Cheap Phentermine Online Get Phentermine Cheapest
Online Order Phentermine Where
Phentermine Effexor
Phentermine Shipping Policy For Usa
Do It Work Phentermine Capsule 30mg
Where Can I Buy Cheap Phentermine
Phentermine Online Medipharm
Non Prescription Alternative To Phentermine
Overnight Delivery Phentermine
Phentermine Saturday Delivery
Phentermine Amazing Prices
Phentermine Lortab Online
Phentermine And Drug Interactions
Phentermine Without Prescription In Usa
Buy Phentermine Adipex Cod
Phentermine On Sale
Phentermine And Florida
Phentermine Result
Herbal Phentermine Side Effects
Phentermine California
Prescribing Phentermine Weightloss
Buy Order Phentermine
100 Phentermine Pill
Doctor Phentermine Fort Lauderdale Fl
Cod Phentermine Detailed Phentermine Facts
Addiction Phentermine
Phentermine Drug Interaction Lotrel Vytorin
Budget Rx Phentermine
Phentermine S Xanga Site
Buying Phentermine Online Us Licensed Pharmacies
Order Phentermine With Overnight Delivery
Best Online Pharmacy Diet Phentermine Pill
Phentermine Adipex Viagra
Phentermine Without Prior Prescription
Phentermine Online Uk
100 Mtch Phentermine
Phentermine Withdrawel
Phentermine 30
Purchase Phentermine Cheap Overnight Delivery Guarantee
Fastin Phentermine Drug Description Prescription
Phentermine Copmare
Phentermine With Adderrall
Cheap Real Phentermine
Phentermine Perscription Online Md
Phentermine Pharmacys
Buy Phentermine From Mexico
Phentermine And Ocular Hypertension
Phentermine No Rx Federal Express
Phentermine Fedex No Script
Phentermine No Prior Feee Shipping
Phentermine Overnight Usa Pharmacy Online
Phentermine 37.5 90 99.00
Generic Phentermine India
Buy Cheap Cheap Phentermine Free Shipping
Phentermine Success Stories
Phentermine Back Order
Phentermine 37.5 Tablets No Prescription
What Pills Look Like Phentermine
Phentermine 5mg
Phentermine Metabolism
Phentermine Pregnancy
Phentermine Xenical Meridia Viagra
Online Pharmacies Selling Phentermine
Phentermine In Stock No Prescription
Eon Over Night Phentermine
Phentermine Using Mastercard
History Of Phentermine
Phentermine Pharm
Legal Prescriptions Online Phentermine
Phentermine Without A Physicians Approval
Wa Doctors For Phentermine
Phentermine Where To Buy 3 99
Purchase Phentermine Oval
Buy Phentermine Mg Count For Only
Phentermine 37.5 Us Pharmacy
Phentermine Pill Online Pharmacy
Diet Phentermine Ephedra Diet Pills Vitalbodyfitness
E-Check Order Phentermine Fast Delivery
When To Take Phentermine
Discount Phentermine 37.5 Free Shipping
Phentermine No Doctors
Cheapest Cod Phentermine
Phentermine Directory
Best Prices On Phentermine Online
Get Phentermine 37.5mg In 2 Days
Fda Regulations Online Phentermine
Phentermine Shipped Overnight
Phentermine Discount No Prescription Cheap
Cheap Phentermine Online Consultation
Herbal Phentermine Journals Quizilla
Order Phentermine Phentermine
Phentermine No Doctor Approvial
Places To Buy Phentermine Reviews
No Rx Phentermine 37.5 90 150
Phentermine Information From Pill Cafe
Appearence Of Phentermine
Smoke Phentermine
Phentermine Ingredient Online Pills Huge Discounts
Phentermine C O D Tomorrow
Real Phentermine To Purchase
Buy Phentermine Without A Family Doctor
Phentermine And Heart Valve Problems
Phentermine Check Money Order
No Prescription Needed Phentermine 37.5
Phentermine Waterview
Overnight No Prescription Phentermine Pharmacies
Phentermine Free Prescription
Phentermine Hci 30 Medical Research
180 37.5 Cheap Phentermine X
Lysergic Acid Diethylamide Phentermine Imitrex
Phentermine W O Dr Prescription
Pharmacy Phentermine Pharmacy Phentermine Phentermine
Adipex Better Phentermine Which
Online Phentermine Free Online Consultation
Cardizem Cd Phentermine Actos Actos Imitrex
Phentermine Online Prescriptions
Phentermine Complications
Phentermine Kosmix Topic Page
Phentermine Adhd
Took 2 Phentermine Pills
Order Phentermine Without A Doctor Approval
Phentermine 30mg Pills
Phentermine Tired
Negative Side Effects Of Phentermine
Phentermine Prescription Drug
Weight Loss Clinic Phentermine Houston
Buy Phentermine Wihtout A Prescription
Phentermine Metabolite
Phentermine Us Pharmacy Consultation
Eu Online Pharmacy Phentermine
Phentermine 24 Hr Shipment
Phentermine Usa Pharmacy Ativan Guaranteed Overnight
Buy Phentermine Buy
Buy Phentermine Prozac
Delivery Phentermine Saturday
Custom Crt Phentermine
Difference Btween Phentermine And Meridia
Phentermine India
Phentermine And Facts
Phentermine With Prescription
Phentermine Fed Ex Overnight
Buy Phentermine Cheap Without Doctors Prescription
Phentermine Price Comparisons
Phentermine Resin Complex
Herbal Phentermine Review
37.5 Phentermine No Prescription
Phentermine Without Prescriptio
Phentermine Snorting
Cheap Phentermine Without Phentermine Generic Phentermine
Phentermine No Prescription Nee
Detox Hgh Phentermine Quit Smoking Xenical
Order Phentermine Without A Prescription
Best Buy Phentermine Online
Phentermine Accepting Online Check Account
Kentucky Phentermine Shipped
Buy Phentermine Fast Delivery Best Prices
Affordable Health Care Phentermine Diet Pill
Phentermine Without Prescription With Overnight Delivery
Phentermine Shipped To Tn
Phentermine 37.5mg Overnight Shipping
Modify Phentermine
Phentermine Online Purchas E
Phentermine Phentermine Buy Phentermine Online
Buying Phentermine In The Uk
Diet Pills Discount Cheap Phentermine
Diet Hoodia Phentermine Pill Review
Buy Phentermine 15mg
Phentermine Overnight Ups Delivery
I Need Phentermine Now
Phentermine Fast
Phentermine Over Night Delivery
Where To Buy Phentermine Phoenix Arizona
Buyin G Phentermine
Phentermine 37 5mg Without Aproval
Manila Re Phentermine
As As Known Phentermine
Hcg Shots And Phentermine Dosage
Phentermine Posts
Phentermine In Stock California Overnight
Over The Counter Phentermine
Phentermine Restriction
Cod Phentermine Discount Phentermine Phentermine
Get Phentermine Ccbasket Phentermine
Phentermine Pharmocolgy
Benzphetamine Vs Phentermine
Online Weight Loss Clinic Phentermine
Card Cheap Master Phentermine
Phentermine At Save Generics
Hallandale Florida Pharmacies Selling Phentermine
Phentermine 37.5 Overnight Phentramine Hoodia
Risks Of Phentermine
Get Phentermine Cheap
Overnight Phentermine Huge Discounts
Buy Phentermine Diet Pill Online
Add Comment Comment Own Phentermine Posted
Phentermine Free Shipping Fast
Phentermine Without Dr
Legit Phentermine Websites
Discount Phentermine Pharmacy Online
Besked Hjemmeside Navn Phentermine
A167 Phentermine
Phentermine Vs Adipex
Phentermine What’s In It
No Script For Cheap Phentermine
Man S Health Diet Phentermine Pill
Phentermine For Weight Loss
Phentermine You Pay With Mastercard
3pm Cheap Phentermine
Skin Blister Phentermine Andnot Purchase Online
Cheapest Phentermine Online Medipharm
No Prescription Phentermine Cheap
Phentermine Adipex Overnight
Buy Phentermine No Prescription Overnight
Second Mortgage Loan Phentermine
List Of Pharmacies Selling Phentermine
Worldwide Shipping Phentermine
Phentermine Reviews 2007
Phentermine 37.5 Without A Percription
Phentermine Vicodin Online
Price Phentermine
Phentermine Lawsuits
Phentermine Day
Online Pharmecies That Sell Phentermine
Phentermine Forums Day Two
Buy Phentermine With No Prescription
Buy Phentermine Cheap Phentermine
Phentermine No
Phentermine Discount Diet Pills
In Phentermine Sale Uk
90 99 Phentermine
Order Phentermine Without Doctors Prescription
Heart Palpatation With Phentermine
Podcastdirectory Buy Phentermine Podcast Search Results
Phentermine Weight Loss Pill
Phentermine Prescription Drugs
Phentermine Green White Capsule
Luxury Hotel Rome Discount Phentermine
Phentermine Credit Card Or Cod
Order Phentermine For Over Night Delivery
Adipex Without A Prescription Not Phentermine
Phentermine Online Refill
Phentermine Online No Prescription
Cheapest Shops Selling Phentermine Giveupalready Com
B12 Loss Phentermine Vitamin Weight
Cheap Phentermine Google
Phentermine Prozac Side Effects