Salutations périhéliaques !

Bonne année solaire à tous !

Aujourd’hui, 3 janvier, la Terre est à son périhélie.

Dans sa rotation autour du Soleil, notre planète ne décrit pas un cercle parfait, mais une ellipse. Il en est de même pour les autres planètes, ainsi que l’a découvert Képler il y a tout juste quatre siècles.
Cela signifie que la distance de la Terre au Soleil varie un peu au cours de l’année. Aujourd’hui, la Terre est au plus proche du Soleil – périhélie ; dans six mois, elle sera dans sa position la plus éloignée – aphélie (comme pour le périgée et l’apogée lorsqu’il s’agit de la distance d’un corps à la Terre, « Gê », plutôt qu’au Soleil, « Hêlios » 😉 ).

C’est donc un nouveau cycle qui commence, et cette proximité solaire m’offre l’occasion de vous souhaiter à tous… une année–lumière !

Dans l’image ci-dessus, le Soleil point tout juste derrière une Lune éclairée par un clair de Terre légèrement bleuté, dans un balet planétaire que complètent élégamment trois discrets petits points de lumière : Mercure, Mars et Saturne !

Cette année encore, le Soleil, la Lumière, la Vie nous appellent : entrons dans la danse !

ET