Só no Brasil !

Un soir, à Rio, Ipanema, en allant déguster la fameuse pizza capricciosa de chez… « Capricciosa » bien sûr (que l’on m’a si généreusement recommandée), je remonte la rue Prudente de Morais et repère une petite bande de quatre instrumentistes semblant jouer pour les clients d’un restaurant. Quoi de plus ordinaire, me direz-vous ?

Sauf que (comme je le découvrirai plus tard) le restaurant s’appelle « Vinicius », et qu’à Ipanema, cela veut forcément dire quelque chose…

De fait, en m’approchant, je m’aperçois que la bande n’est pas seule à jouer : trois jeunes clients, manifestement eux-mêmes musiciens, ont sorti leur harmonica et ont joint leur talent et leur enthousiasme à l’humeur festive installée par le banjo et les percussionnistes. Magie d’un soir d’octobre. Les convives jouent pour la bande tout autant que l’inverse, dans une même joie partagée. Il n’y a plus que l’onde rieuse de la musique.

Ayant déjà dégusté cette verve tourbillonnante pendant quelques minutes, je saisis mon téléphone portable… pour vous proposer ici (désolé pour la très mauvaise qualité visuelle et sonore) la fin de cette petite scène improvisée ..

Le plan final ne s’invente pas.
Contient-il la clé de cet enchantement ? Clé musicale, bien sûr…

Só no Brasil !

ET

2 réflexions sur « Só no Brasil ! »

  1. hello Etienne,

    merci pour ce moment de joie partagée :), bon il faut dire que Venicius veillait de près !!!!
    🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *