Libérez les avatars !

Voilà, on s’en rapproche de plus en plus : l’établissement d’un standard pour le développement des mondes virtuels tels Second Life, leur interopérabilité, l’apparition d’un web 3D pleinement intégré où les avatars conserveront leur identité en passant d’un environnement à l’autre, comme on se rend dans la ville voisine, et où chacun pourra proposer non seulement son propre environnement dans un monde donné, mais son propre monde au sein d’un métaverse en acte.

Pour ceux qui lisent l’anglais, voici un lien vers un article de Bits (Business, Innovation, Technology, Society) intitulé « Free the Avatars », faisant état des réflexions avancées par Second Life et IBM à ce sujet, lors de la Virtual Worlds Conference and Expo à San Jose (Californie).

Si tout ceci n’évoque rien pour vous, vous pouvez jeter un coup d’œil à ce billet, publié ici-même en janvier dernier. Et peut-être serait-il temps de commencer à s’y mettre, si ce n’est déjà fait… 😉

Second Life, ce n’est pas une deuxième vie (qui serait évidemment plus pauvre que la « première » à maints égards – mais pas tous ;-)), tout comme Internet n’est pas un autre monde. C’est un élargissement, donc un enrichissement du monde « ordinaire ». On peut aimer son trottoir et ne pas s’abstenir de traverser la rue…

Les voyages forment la jeunesse !

ET

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *