Haïfa et cætera

Il y a quelques jours, je postais ici-même un hommage à la Méditerranée et à ses terres enchantées, dans lequel j’évoquais en passant un souvenir ému de la ville de Haïfa, sise là-bas, tout au fond de cette mer, sur son rivage le plus oriental. J’ignorais que peut-être au moment même où j’écrivais ces lignes, le Hezbollah lançait une attaque peut-être historique contre Israël (par l’ampleur des conséquences encore imprévisibles qu’elle pourrait avoir, à ce moment si particulier de l’histoire du Proche-Orient), et que des roquettes ou des missiles tombaient ou allaient tomber sur les flancs de la ville.

J’avais bien sûr mentionné que « les conflits et les dissonances humaines n’ont jamais épargné les rivages de la Méditerranée ». Comment l’omettre, en effet, lorsqu’on évoque cette terre tellement chargée d’histoire et animée d’aspirations si hautes et si contradictoires ? Le drame, dans le sens plein du terme, qui se joue en ce moment même au Proche-Orient, est d’une portée sociétale et civilisationnelle considérable, difficile à appréhender dans toute sa vérité sans s’imposer à soi-même une rigueur intellectuelle et une humilité auxquelles peu de nos concitoyens, pour le moment du moins, semblent prêts à accéder. C’est d’autant plus regrettable que les enjeux sont sans doute les plus vertigineux que nous ayons eu à considérer depuis longtemps, avec à la clé la possibilité d’un conflit nucléaire, accompagné d’une guérilla terroriste à l’échelle planétaire.

Je n’en ai rien dit jusqu’à présent sur ce blog, et je n’en dirai probablement pas davantage à l’avenir, préférant concentrer mes interventions, réflexions, questionnements, indignations, engagements, etc., sur d’autres sites Internet plus directement concernés par ce genre de problématiques. Je donne donc rendez-vous ailleurs sur la toile à mes éventuels lecteurs qui souhaiteraient débattre de ces sujets et de bien d’autres encore. Il y a bien sûr les forums des principaux journaux français, toujours instructifs, mais je recommande surtout les forums en ligne des Humains Associés, association la plus précieuse que je connaisse et à laquelle je m’associe pleinement. Certaines de ses activités ont lieu sur Internet : voir le site de l’association et ses nombreux recoins, ainsi que ses autres sites, notamment Cyberhumanisme et Pax Humana. Voir enfin, si l’on est intéressé, la note de wikipédia

Ce forum humaniste aborde aussi de nombreux sujets de société, dans un esprit qui devrait vous convenir si vous aimez ce blog, et que je n’ai hélas ! rencontré nul part ailleurs sur le web…

À bientôt,

ET

PS : une pensée toute particulière pour Yamia et pour mes collègues Arnon et Schlomo, eux aussi concernés, outre l’épanouissement de l’Homme et la Paix dans le monde, par l’astrophysique des hautes énergies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *