Un corps neuf

À l’aube, ce matin, sur l’île de la Cité…

Un arbre offrira sa splendeur à l’été, mais l’hiver seul en saisit la beauté !

Un arbre en hiver...

En cette aube universelle qu’est l’hiver en majesté, peut-être les arbres nous enseignent-ils le secret ténu de la majesté intime : vivons dans l’azur dépouillés ! …

En ce jour particulier, hommage à la fleur éclose du vide :

Un corps neuf
Amoureusement fidèle
C’est la grâce de Dieu qui descend
Sur le monde et chaque instant
Dans sa chair le renouvelle

ET

.

PS: Bonne fête à tous les amoureux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *